Admissibles, comment se préparer aux oraux des écoles de commerce ?

Après avoir passé des concours écrits, les heureux étudiants sont admissibles dans plusieurs écoles de commerce : le plus dur est passé ! Mais comment faire son choix d’école pour (et après) les oraux ? Voici quelques astuces ;

Etape n°1 : Approfondir ses connaissances sur les écoles

Avant tout il est nécessaire de se concentrer sur les détails qui peuvent faire la différence :
– La formation proposée correspond-elle réellement à mon projet ? Qu’en disent les alumnis ?
– L’école dispose-t-elle d’associations étudiantes où je pourrais élargir mon réseau ?
– Pourrais-je partir à l’étranger durant mon cursus ? Une année de césure est-elle possible ?

Pour répondre à toutes ces questions, et bien d’autres, Campus-Channel a reçu plusieurs représentants d’écoles ainsi que leurs étudiants. Cela permet de balayer l’ensemble des thématiques et caractéristiques propres à chaque établissement, et d’avoir toutes les cartes en main pour cibler l’école adéquate !

Etape n°2 : Se préparer à l’entretien oral !

Et pour cela rien de tel que de savoir à quoi s’attendre au cours des épreuves d’admissibilité, souvent spécifiques à chaque école. En règle générale, les épreuves d’admissibilité comprennent une épreuve de langue orale, et éventuellement des épreuves à options, mais aussi, et surtout, un entretien avec un jury. Un grand moment durant lequel il faudra se présenter, détailler ses expériences mais aussi et surtout exposer sa motivation à intégrer l’établissement. Epreuves, jury, résultats, organisation, accueil, logement…En moins de 20 minutes, voici les informations sur ces épreuves qui comptent !

Etape n°3 : Rester zen avant et pendant l’oral

On le sait : c’est facile à dire, mais beaucoup moins à faire ! A l’approche d’une échéance majeure, il est normal de ressentir du stress, voire de l’angoisse. Néanmoins il est indispensable de prendre du recul par rapport à la situation. Quelques astuces qui peuvent aider : des exercices de respiration, une musique qui donne la pêche, une odeur qu’on apprécie particulièrement, des souvenirs de réussite… Autant de petites choses qui constituent un réservoir de bonne humeur quand le besoin s’en fait ressentir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question de sécurité (anti-robots) *