L’INSEAD lance son Master in Management

Alors que les grandes écoles de commerce se livrent une concurrence féroce, INSEAD Business School décide de s’attaquer à la formation initiale (pour jeunes). Nichée à l’abris des regards à 70km de Paris, cette école fait partie du top 3 des meilleurs MBA mondiaux avec Harvard et Stanford, une prouesse (et une fierté) pour une école de commerce française face aux autres établissements du monde entier. Pourtant elle est étrangement peu connue du grand public français et notamment des jeunes. Cela s’explique par le fait que l’école propose exclusivement des formations « executive » type MBA pour cadres et dirigeants. Seulement voilà, l’INSEAD vient d’annoncer qu’elle se lançait elle aussi sur le marché des jeunes avec un diplôme typiquement européen : le Master in Management (avec la même appellation internationale qu’utilisent les écoles de commerce pour leur programme Master Grande Ecole).

La première promotion débutera le programme en septembre 2020 et sera composée d’une centaine d’étudiants. Les admis dans le programme MiM de l’INSEAD auront la chance d’étudier avec de très nombreux étudiants internationaux, des professeurs issus des quatre coins du globe, au sein de plusieurs campus (notamment en France et à Singapour). Cerise sur le gâteau, les diplômés feront partie d’un réseau prestigieux de 58 000 personnes influentes réparties dans 176 pays à travers le monde. Pour être

Toutefois bien qu’il s’intitule « MiM », ce programme n’est pas exactement un MiM type Grande Ecole post-prepa, ce qui va probablement créer davantage de confusion sur le marché des formations ;

1 – Le programme ne sera pas accessible après bac, ni après prépa.. mais après bac+3 type Bachelor. Pour intégrer l’INSEAD il faudra donc être diplômé d’un premier établissement. Pour être sélectionnés, les candidats devront passer le test du Gmat, comme pour le MBA.

2 – Le MiM de l’INSEAD s’effectue en 10 mois et non en 24 mois ! Une fois diplômé l’étudiant disposera ainsi d’un M1 et non d’un M2 (!), ce qui va à l’encontre du MiM tel qu’on l’imagine en sortant d’une école de commerce, et plus globalement à l’encontre de la tendance française qui plébiscite le master bac + 5. Pour autant le diplôme de l’INSEAD n’utilisera pas l’appellation BBA (habituellement attribués aux programmes bac+4) mais Master in Management, la notion de Master 1 ou 2 ne sera pas précisée en revanche. L’INSEAD sera-t-elle capable à elle seule de lancer un mouvement inverse qui miserait sur un raccourcissement des études (à l’image du succès des Bachelors et BBA) ?

3 – Dernier point, et pas des moindres, le coût de la formation : 47.500 euros pour 10 mois de formation ! Cela reste moins cher que le MBA de cette même école, mais cela représente tout de même l’équivalent de 3 années de formation en MiM dans une Grande Ecole parisienne par exemple. A priori, cette formation ne s’adresse donc pas à toutes les bourses. En revanche, si l’on met de côté le rapport durée/coût, rien n’empêche l’étudiant d’effectuer un bac+3 gratuit à l’université, puis d’opter pour cette formation et verser la même somme en 10 mois plutôt que 3 après tout. Car derrière ce tarif, se cache un corps professoral digne des plus grandes Business Schools du monde, ici on ne joue pas dans la même cour que les écoles françaises à priori. D’ailleurs, la plupart des étudiants seront probablement étrangers, le prix de l’école est ainsi aligné sur les tarifs internationaux et non pas sur ceux de la France. La question à se poser toutefois : vaut-il mieux un MiM (M2) d’une Grande Ecole française ou un MiM (M1) mais d’une top école mondiale ?

2 pensées sur “L’INSEAD lance son Master in Management

  • 28 juin 2019 à 14 h 56 min
    Permalink

    Logiquement, le MIM de l’INSEAD de niveau M1 (BAC+4) n’aura pas le grade de Master visé par l’Education Nationale.
    Pourtant, il coûte 47.500 euros pour 10 mois de formation. C’est trop cher pour une école française.
    En effet, une année de formation dans les écoles de commerce post-prépa du TOP 6 (HEC, ESSEC, ESCP, EM LYON, EDHEC, AUDENCIA) coûte en moyenne 15.000 euros par an.

    Répondre
    • 2 juillet 2019 à 18 h 41 min
      Permalink

      Sauf que l’INSEAD n’en a que faire du grade de Master, elle n’a pas besoin de ça pour légitimer ses formations. Et l’autre point c’est que oui, l’école est bien trop cher pour une école française, sauf que l’INSEAD est une école internationale qui joue sur le terrain/tarif des écoles de son rang, il n’y aura d’ailleurs probablement que très peu de français dans dans ce programme. Que verra le recruteur à l’étranger : Grade de Master (?) d’une école inconnue vs Master de l’une des plus prestigieuses écoles au monde.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question de sécurité (anti-robots) *