HEC ou ESCP Europe : Master 100% en ligne à portée de clic

Après les MOOCS, l’enseignement passe au 100% digital au sein des grandes écoles ! HEC et l’ESCP Europe proposent en effet des Masters dispensés 100% en ligne. Avec ces titres, vous rejoindrez ainsi les réseaux des anciens au même titre que les diplômés de la Grande Ecole, et cela sans jamais avoir mis les pieds sur les campus des écoles ! D’un côté les écoles continuent d’assurer leur sélectivité et notoriété via le Master Grande Ecole (toujours aussi sélectif) et de l’autre elles assurent leur survie financière en créant de nombreux autres diplômes tels que les MSc, MS, Executive MS, Bachelors (ce qui augmente aussi le nombre de diplômés de l’école et permet d’asseoir la notoriété de la marque de l’école en France et à l’international). HEC vise 300 élèves par promo, soit 6 millions d’euros de chiffres d’affaires (largement de quoi rentabiliser les 5 millions investis à la construction de ce nouveau programme).

Sélectivité des « Masters » en ligne ?

HEC précise que « les critères et le niveau de sélection seront les mêmes que pour tous les autres programmes proposés par HEC », mais peut-elle continuer à parler de sélection identique aux autres programmes dans la mesure où l’épreuve d’admission consiste à remplir un dossier (avec les diplômes, notes, TOEIC/TOEFL, CV…) ? Enfin pour postuler, les candidats devront être titulaires d’une licence et bénéficier d’une expérience professionnelle de 5 ans minimum.

Les étudiants obtiennent quel diplôme ?

A la différence des programmes en présentiel (physiquement) reconnus officiellement bac+5 par le ministère du travail (titre niveau 7 au RNCP) ou par l’éducation nationale (visa et grade de Master), ces Masters Online sont des « diplômes maison ». Autrement dit, ils n’ont aucune reconnaissance officielle de l’Etat si ce n’est la notoriété de l’école où ils sont effectués (en l’occurrence, HEC et ESCP Europe sont  malgré tout de belles cartes de visites sur un CV…).

Quel tarif ?

Le Master Online vous en coûtera 12 000 euros à l’ESCP Europe et 20 000 euros à HEC.

En conclusion

De notre point de vue c’est une orientation digitale de l’enseignement intéressante, et peut être même une mutation pédagogique obligée par laquelle les écoles de commerce devront nécessairement passer pour survivre et asseoir leur notoriété à l’international. Mais d’un autre côté les écoles ne seraient-elles pas en train de dégrader leur marque en la rendant accessible à portée de clic de n’importe quel internaute ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question de sécurité (anti-robots) *