Saviez-vous qu’il est difficile de trouver des traces précises de l’arrivée des premières écoles de commerce en France ?

D’après les informations trouvées, la création des premières écoles de commerce remonterait au milieu du 18ème siècle. A l’époque ce sont les bourgeois et notables, soutenus par les Chambres de Commerce locales, qui en auraient été à l’initiative. Cependant, à cette période, on constate que ces écoles avaient une durée de vie très courte et aucune ne parvenait à s’établir sur le long terme.

Fondée en 1819, l’Ecole Spéciale de Commerce et d’Industrie de Paris (ESCP) fut la première école à réussir à se développer. Par conséquent, elle est l’école de commerce française la plus ancienne suivie par Rouen et Le Havre, créées en 1871.

Au fil des années, le nombre d’écoles de commerce n’a cessé d’augmenter (entre 200 et 300 écoles de Bac+3 à BAC+5) dont la quarantaine que nous connaissons bien et dont nous parlons régulièrement dans nos articles (avec le grade de Master).

Voici les plus anciennes :

  • Audencia qui fête ses 122 ans cette année,
  • l’EDHEC qui fête ses 116 ans cette année,
  • et l’ESSEC qui fête ses 115 ans cette année.

Une durabilité qui prouve l’expertise acquise par ces établissements centenaires qui tiennent dans le temps et restent dans le haut du classement. En effet, l’un de leurs enjeux est de continuer à évoluer et s’adapter aux évolutions de notre monde pour répondre au mieux aux attentes et aux besoins des étudiants ; mais aussi aux nouvelles problématiques du monde de l’entreprise.

Ces business schools créées le siècle dernier ont ainsi toujours à cœur de continuer à se développer pour innover, s’adapter aux grands sujets de son époque et attirer les étudiants :

  • Audencia a ainsi lancé en 2021 son plan ECOS 2025 incluant le lancement de Gaïa, son école de la transition écologique et sociale, instaurant une hybridation généralisée et augmentée et se développant au service d’un impact renforcé. Un mastère spécialisé® autour de la transition écologique est également proposé à partir d’un Bac +4/+5.
  • L’EDHEC a quant à elle lancé ces 2 dernières années des cursus pour former les étudiants aux métiers de demain, ainsi qu’un centre pour le développement de l’entrepreneuriat responsable.
  • Enfin, l’ESSEC a également créé son MSc in Sustainability Transformation qui permet de former de futurs managers, acteurs du changement, et en quête de nouvelles opportunités dans le développement de la transition.

Autant d’éléments qui montrent que même si certaines écoles du top 10 ont vu le jour il y a plus d’un siècle, il est dans leur ADN de toujours chercher à se renouveler, à se développer et à démontrer que la qualité de leur enseignement et leur expertise n’est plus à prouver.

Crédit photo : Markus Winkler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *