Nous en avions déjà parlé dans plusieurs articles publiés sur notre site (ici, par-là ou bien encore ici), aujourd’hui, les enjeux RSE ont une réelle importance dans la vie des écoles et des entreprises. Ces dernières se rendent compte de l’importance de les intégrer dans leurs réflexions, stratégies et pédagogie. Dirigeants et collaborateurs tentent, ensemble, de « construire » des solutions capables de répondre à l’urgence climatique et aux changements sociétaux à venir.

En parallèle, de nombreuses écoles de commerce ont également intégré ces notions de développement durable et de RSE dans leur pédagogie. Ces nouveaux cursus ont pour objectifs de former et accompagner les managers de demain et des collaborateurs responsables. Dotés de compétences hybrides, en mesure de raisonner et de proposer des solutions innovantes face aux grands enjeux écologiques et sociétaux, ils seront de réels atouts pour les entreprises, qui seront de plus en plus confrontées à ces enjeux.

Par exemple, voici quelques-unes des initiatives mises en place par les écoles :

  • Evolution des programmes en intégrant les enjeux environnementaux et RSE,
  • Recrutement de professeurs spécialisés dans ces nouveaux domaines,
  • Création de partenariats avec des organismes spécialisés en écologie/développement durable (WWF, the Shift Project…),
  • Création de nouveaux Masters of Science et Mastères Spécialisés® (MS Acteur pour la Transition Energétique à Audencia, MSc Stratégies du Développement Durable, RSE et Environnement à La Rochelle Business School…)
  • Création de dispositif accompagnant les étudiants et les entreprises dans leur « transformation vertueuse » comme Audencia l’a fait avec la création de Gaïa, son école du management de transition écologique et sociale.

Afin d’être au plus proche des attentes des entreprises, Audencia a ainsi interrogé des décideurs du monde de l’entreprise qui ont tous reconnu l’importance croissante de la RSE : « Progressivement nous revoyons la manière dont on travaille avec nos clients, notamment ceux qui sont de gros émetteurs de carbone. » confirme Didier Gaffinel, DGA Crédit Agricole CIB, banque de financement et d’investissement du groupe Crédit Agricole.

Ces témoignages valident ainsi la stratégie sociétale de l’école nantaise -pionnière dans son domaine, dont le projet ECOS 2025 fait partie. En décembre dernier, au cours de sa lettre ouverte, Nicolas Arnaud, directeur des programmes d’Audencia, insistait sur le fait qu’aujourd’hui, Audencia a pour but de redéfinir les conditions d’excellence et d’employabilité.

Intégrer les enjeux RSE dans le management des équipes est une réelle nécessité, permettant ainsi d’accéder à une économie plus responsable, plus inclusive et plus éthique. Bien entendu, ces enjeux concernent tous les secteurs d’activité, que ce soit la finance, le luxe, le retail, la banque, l’associatif, le BTP, l’énergie, le numérique, la pharmaceutique et le secteur public.

Les enjeux RSE de demain sont grands, il est donc indispensable de les intégrer dès à présent dans l’évolution des cursus en école de commerce. Nous pourrons ainsi apercevoir une meilleure employabilité des diplômés qui seront d’ores et déjà former pour répondre au mieux aux besoins futurs du monde de l’entreprise et de notre planète.

Crédit photo : Hay S

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *