Suite à la dissolution de « France Business School », l’ESC Clermont et Brest Business School (ex ESC Brest) ont été réintégrées au sein du club des écoles membres de la « Conférence des Grandes Ecoles » (CGE). Une très bonne nouvelle pour ces 2 écoles historiques qui vont pouvoir tourner la page d’une fusion ratée et s’atteler à reconstruire une nouvelle image. 

Malheureusement les autres 2 écoles associées à la fusion n’ont pas (encore) eu cette chance, l’ESC Amiens et l’ESCEM (pourtant la mieux placée des 4 écoles) n’ont pas réussi à obtenir le garde de Master (leur programme Grande Ecole semble même avoir été abandonné), et de facto n’ont pas été réintégrées à la CGE. Il est surprenant que l’éducation nationale et l’Etat ne ré-attribuent pas les mêmes privilèges à toutes les écoles, comme si en l’espace de 2 ans l’ESCEM ne serait plus la bonne école qu’elle était autrefois ? Tombées dans un cercle vicieux, ces 2 écoles restées sur le banc de touche vont nécessairement attirer moins de candidats, baisser voir disparaitre des classements, et auront beaucoup de mal à sortir de cette situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *