Ces écarts d’un classement à l’autre… Comment s’y retrouver ?

Avez-vous pris le temps de comparer les classements entre eux ? Comment expliquer ces écarts de rangs entre les différents magazines ; prenons l’exemple le Master EM Strasbourg classée 22e école de commerce française au FT et 13e au classement Challenges, au encore le Master GEM classée 10e au classement Challenges versus 6e au classement du Point. Cette élasticité prouve à nouveau qu’il existe un vrai problème ! En 2020 il devient essentiel que les écoles partagent des critères validés officiellement pour se comparer les unes des autres, et non pas sur la base de critères sortis du chapeau. Du côté des Bachelors on constate le même phénomène avec par exemple Audencia classée en 1er place par Challenges et 9e par Le Parisien.

Toute ceci montre également qu’il ne semble pas possible d’associer plusieurs critères pour façonner un classement général, sans une très forte subjectivité. Nous vous proposons de revenir à l’essentiel et de vous recentrer sur 2 classements, basés sur 1 seul critère chacun pour ainsi éviter tout biais ;

– Le classements SIGEM : ici aucune ambigüité, il s’agit du choix réel des candidats lors de leur vœux d’intégration. C’est l’occasion de connaitre l’attractivité des écoles auprès des étudiants de prépa. Lien vers le classement SIGEM 2019.

– Le classement HappyAtSchool : plus récent, ce classement ne mesure qu’un seul critère également, la satisfaction des étudiants une fois admis dans l’école. Lien vers le classement HappyAtSchool

En combinant ces 2 critères, cela permet d’avoir une photo assez réaliste, sans critères superflus et de pondération subjective.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question de sécurité (anti-robots) *