Vous envisagez d’intégrer une école de commerce à la fin de l’année scolaire mais vous vous interrogez sur le financement ?
Comment font tous ces élèves pour financer leurs études à presque 16 000 € l’année ?
Voici quelques réponses à vos questions :

5 solutions pour financer ses études en école de commerce

  • 1- Prêts avec des banques partenaires

Ne vous inquiétez pas. Il y a quelques dizaines d’années, ces études étaient réservées à une certaine élite, heureusement, les écoles se sont désormais adaptées pour permettre au plus grand nombre de rejoindre leurs bancs et ainsi offrir une plus grande diversité sociale.

La quasi-totalité des écoles de commerce disposent ainsi de partenariats avec des banques afin de proposer à leurs futurs étudiants des prêts à des taux négociés avantageux (faible taux, voire des taux à 0%) afin de faciliter le financement des études (frais d’inscription et dépenses liées à la scolarité).

  • 2- Fonds de solidarité des écoles de commerce

La plupart des écoles proposent également des fonds de solidarité et/ou des bourses sur fonds propres via leur fondation, pour garantir davantage d’inclusion, d’égalité des chances et permettre à leur établissement d’être accessibles au plus grand nombre de talents.
Ces fondations collectent ainsi des dons de la part d’entreprises, d’anciens élèves et/ou de mécènes qui seront ensuite alloués aux élèves boursiers, mais également aux chaires, aux projets de recherche et aux projets pédagogiques.

De nombreuses écoles de commerce ont compris qu’il était indispensable d’ouvrir les portes de leur établissement au plus grand nombre. Raison pour laquelle le pourcentage d’étudiants boursiers est en hausse constante. HEC et l’ESCP ont par exemple décidé de compter 20% de boursiers dans leurs effectifs d’ici 2 à 3 ans. Il en va de même pour Audencia qui au travers de son plan stratégique ECOS 2025, a pour objectif d’avoir 25% d’étudiants boursiers sur ses bancs d’ici 2025 (contre 18% en 2021). L’ESCP ou Audencia proposent même des réductions allant de 70% à 100% de la scolarité pour les boursiers des échelons 4 à 7.

  • 3- Différents dispositifs financiers comme les bourses

L’Etat propose également des dispositifs financiers pour aider les étudiants qui en ont le plus besoin. Il a ainsi mis en place des actions en faveur de l’ouverture sociale, pour lever les freins, notamment financiers, qui conduisent les candidats à ne pas passer les concours des écoles de commerce, faute de moyens.
Aide au mérite, aide à la mobilité internationale, bourses des collectivités territoriales mais également des bourses sur les critères sociaux (CROUS) qui prennent en compte les revenus des parents ainsi que l’éloignement entre l’école et votre domicile… Vous souhaitez vérifier si vous être éligible à l’une de ces aides, n’attendez pas pour visiter le site Aide Sociale.fr et le site du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

  • 4- La voie de l’alternance

L’alternance est également un moyen dont dispose les étudiants pour réduire le coût de leur scolarité. En effet, en choisissant ce cursus, l’étudiant voit ses frais de scolarité, en partie ou entièrement, pris en charge par l’entreprise d’accueil.
Encore peu plébiscitée par les étudiants en école de commerce, cette voie tend à se démocratiser de plus en plus. Certaines écoles comme Audencia mettent même en avant l’alternance dans leur Programme Grande Ecole, via un parcours dédié.
Un combo gagnant qui permet de réduire le coût de ses études, de percevoir un salaire et de se former pour mettre toutes les chances de son côté pour sa future employabilité.
Si vous voulez en savoir plus sur l’alternance/apprentissage, n’hésitez pas à lire notre article consacré au sujet.

  • 5- Les jobs étudiants

Enfin, les jobs étudiants sont également une solution à envisager pour réduire le coût de la scolarité. Encore faut-il trouver le temps et le courage de mener de front activité salariée et études.
Certaines écoles de commerce ont donc fait le choix d’aider leurs étudiants à conjuguer études et petits boulots. Depuis la rentrée 2021, Audencia propose ainsi un nouveau parcours « Engagement », organisé de manière à dégager du temps pour un job étudiant en parallèle. L’EM Strasbourg étudie quant à elle les situations de chacun de ses étudiants afin de leur proposer un aménagement de leur agenda ou une dispense d’assiduité, au cas par cas, afin qu’ils ne pâtissent pas trop de leur activité salariée.
Une dernière option à envisager donc en cas de besoin…

Surtout, restez connecté !
De nouvelles mesures devraient être mises en place par les écoles de commerce au cours de cette année scolaire pour développer ces aides et étendre ces dispositifs de bourse, pour augmenter la diversité sociale au sein de leur établissement.
Alors, maintenant que vous savez qu’il est possible de réduire la note de votre scolarité en école de commerce, ne vous freinez plus dans vos choix de formation supérieure. Candidatez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *